Rando sol fa si la la ré étape 22

Img 20180318 140606Petit clin d'œil à nos amis Stéphanois et plus particulièrement à un nom de famille très répandu dans leur société de musique. Voix du cru:"Est ce que la Blanchardière picocu ?"

  Chez Gérard et Margot, hier, de belles discussions car ce sont des gens très investis dans le milieu associatif et surtout en direction des plus fragiles, je n'en dirai pas plus mais ce sont de très belles personnes. Gérard me montre un héron blanc garde bœuf, ils se mettent sur les dos des bovins et de leur bec les soulagent de leurs parasites.
   Ce matin, départ à 9h10 de St Aubin le Cloud. Je passe à Hérisson qui dépend de Pougne-Hérisson, les deux communes ayant fusionné dès le XIXeme siècle. Grâce au conteur Yannick Jollein, le bourg commence à être  connu car il y a créé le "nombril du monde", centre qu'il considère comme la mine des contes.
   A côté, le jardin des histoires. Tout cela va être inauguré le 7 avril. En attendant, découvrez  Yannick Jollein, extraordinaire conteur !  Un peu plus loin, il y a "la Merveille", rocher oscillant si on le touche au bon endroit. C'est un rocher granitique, très présent dans les champs d'ici, appelé, "Chiron".
   Le ciel depuis ce matin est entièrement gris mais il ne pleut pas...pour l'instant. Je retrouve comme en Haute Vienne, à la fois des bocages avec des ovins et des bovins (des limousines et des parthenaises) mais aussi des parcelles cultivées de blé et de colza, mais les parcelles sont moins grandes qu'en Haute Vienne.
   J'arrive au château de Pugny mais il n'en reste que peu de choses. Après le casse croûte, direction Breuil Bernard. Et je vois que du gris le ciel tourne au noir. Le temps de sortir le poncho et la giboulée de Mars typique arrive, passant du grésil à la pluie. Mais ça ne dure qu'une dizaine de minutes, juste de quoi justifier l'achat du poncho.
  J'arrive à Moncoutant sans pluie et le soleil tente une percée qu'il réussit à merveille. Je suis encore dans les deux Sèvres mais je couche ce soir et pour deux nuits en  Vendée car L'Hermenault où ils résident est dans le 85.
  Jean Jacques et Marylène  sont de la famille de notre saxo Isabelle. Belle maison, bel accueil. Demain leur fils me ramènera à Moncoutant pour la nouvelle étape qui me fera passer en marchant des deux Sèvres à la Vendée, mais... ceci est un autre jour ! 

Img 20180318 142521Clin d'œil à l'arrivée à Moncoutant: Le panneau est à l'envers mais le bonhomme est à l'endroit.! Voix du cru: " Belle joie quand Moncoutant dût s'éveiller !"

Logorando

Logo