Rando sol fa si la la ré étape 17

Img 20180313 085917

 

  Hier, arrivé à Fleuré, je prends le temps de visiter la petite ville qui vient de refaire son centre bourg et qui visiblement est en pleine expansion. Au relais des deux palais où je passe un bon moment j' explique à Jeanne ma rando et ce que je fais en théâtre et en clown à l'hôpital. Elle est très intéressée par l'arthérapie en général et également la transmission des savoirs: un bel échange. Je rejoins le domicile de mes hôtes du jour.
   Dominique m'accueille car Fabienne rentre plus tard du boulot.  Ils sont très sympas et s'ouvrent à moi alors qu'ils se disaient plutôt réservés. Ils m'expliquent que la démarche de m'accueillir leur est venue par le fait que leur fils qui est à la Réunion a été accueilli au départ par une famille. Alors, ils se sont dits, pourquoi ne pas faire la même chose à notre tour. D'autant qu'ils ne voulaient pas reproduire l'accueil un peu frais qu'ils avaient eu sur la commune à leur arrivée. Belle initiative dont je bénéficie et qui a donné lieu, une nouvelle fois à des échanges fructueux.
   Ce matin, départ à 8h35 de Fleuré. Fabienne m'a fait un plan pour passer par un chemin qui a la particularité d'être agrémenté de sculptures en bois faites par un artisan local et qui font la joie surtout des enfants. De nombreux animaux sont représentés ainsi que des scènes de fables de la Fontaine.
  Je prends ensuite un chemin qui me conduit à Nieuil l'espoir où je prends le temps de me poser et de parler avec les gens. Je pars alors par un superbe sentier qui longe plusieurs étangs  et qui rejoint Nouaillé Maupertuis en traversant à la fois une forêt de chênes et des grandes parcelles cultivés en blé et surtout colza. Plus de bocage, le paysage a vraiment changé, pas de trace non plus d'élevage ovin ou bovin.
   A Nouaillé Maupertuis, je fais une belle pause vers la magnifique abbaye qui abrite également la mairie. Bel écrin pour la maison commune. Je repars en direction de Poitiers. Après la grande route pas très rassurante, je bifurque pour prendre la route de St Benoît.
  Étonnant quand j'arrive à l'entrée de l'agglo, il y a deux panneaux de communes. Un du côté droit où on est à St Benoît, l'autre à gauche où on est à Mignaloux Beauvoir !
  J'arrive à Poitiers où je retrouve la maison où mon fils Michael a habité avec sa compagne et leur petit Tom qui y a vécu ses premiers jours. La cathédrale est toujours aussi belle.
  Je rejoins Charlie, grand copain de mon fils et parrain symbolique de Tom. Il m' accueille avec sa compagne Sophie et leur petit Camille dans leur charmante maison de Mignaloux Beauvoir où je vais rester jusqu'à jeudi matin car demain est mon deuxième jour de repos mais ceci est un autre jour.

Img 20180313 195648

Logorando

Logo