Rando sol fa si la la ré étape 16

Img 20180312 091717

  Au fait, hier, j'ai oublié de vous dire qu'aujourd'hui était un autre jour mais maintenant, vous êtes au courant.
  Hier aprem , Georges et Chantal m'emmènent en visite: d'abord à l'étonnante ville de Civaux qui possèdent un cimetière mérovingien dont on peut voir de nombreux sarcophages ainsi qu'une vieille chapelle et tout près, les fumées de la centrale nucléaire.
    Ensuite, Chauvigny, magnifique cité médiévale aux 5 châteaux, unique en Europe. Un site à voir si vous passez par là. Nous rentrons et nous échangeons beaucoup avec Chantal et Georges qui sont d'une grande ouverture d'esprit, et du coup d'une grande écoute. Encore une très belle rencontre humaine, pleine d'humanisme. Des gens bien, tout simplement.
   Ce jour, départ de Lussac à 9h15 avec 4 marcheurs de l'association de rando locale: Christine, Patrick, Jean, et Alain. Nous partons par Mazerolles où nous traversons la Vienne. Sur les petites routes, la pluie arrive et va nous tenir compagnie près de 2h. Je parle avec chaque marcheur, on en oublie la forte pluie par moment. Nous passons devant la tombe d'un connétable anglais du XIV ÈME siècle : Jean Chandos, contemporain et ennemi de notre connétable Du Guesclin ce qui rappellera de bons souvenirs à mes amis Chauriatois et Senonnais. Du Guesclin lui même a rendu hommage à la vaillance de ce connétable ennemi.
   Je parle avec Jean que je croyais plus jeune et qui m'avoue ses 80 printemps. Respect !! J'aimerais bien quand j'atteindrai son âge ( si j'y arrive !!) marcher comme lui. À mi parcours, mes amis marcheurs du jour bifurquent pour rejoindre Lussac.
   Je poursuis, il ne pleut plus, pourvu que ça dure ! Je passe Dienné. Le paysage a bien changé, les bocages ont disparu. Je ne les retrouverai, je pense que dans les Deux Sèvres ou la Vendée. Je suis presque arrivé quand une belle saucée vient remouiller ce qui était sec. Les joies de la marche !
  Tout à l'heure, je rejoindrai mes logeurs, Dominique et Fabienne. Je vous raconterai tout ça demain, qui sera un autre jour, et comme disent les indiens d'Amérique, demain est le premier jour de ce qu'il nous reste à vivre. 

Img 20180312 131528

Voix du cru: ( petit alexandrin de campagne, à compléter par vos soins) "Je scrutais l'horizon où nos regards se perdent À ce moment précis, j'ai marché dans une.... " Vive la campagne !!

Logorando

Logo