Rando sol fa si la la ré étape 13

20180309 7

  Aujourd'hui, c'est une première puisque Claude, mon logeur, fait toute l'étape avec moi. C'est un plaisir tout au long du parcours d'échanger sur son village, les paysages, les animaux. La veille au repas avec madame le Maire et quelques conseillers, nous parlons théâtre puisque l'un d'eux travaillait comme technicien au grand théâtre de Limoges, avec un autre nous parlons Clowns en milieu de soins et il me donne quelques tuyaux de financement possible, madame le Maire est très intéressée par notre banda et pense peut être nous faire venir à St léger.
   Le départ de l'étape du jour se fait à 9h20. Nous passons le Puy St Jean. Si nous sommes sur une terre d'élevage bovins, nous voyons un peu de culture de maïs et de blé mais dans des parcelles encore en bocage. Nous voyons au loin un héron ou peut-être une grande aigrette blanche. Les chemins sont souvent bordés de chênes. Une petite colonie de chevreuils détale à notre approche.
   Nous mangeons à Tersannes près de l'église rénovée récemment. Nous traversons les vergers de l'aumaillerie, importantes plantations de pommiers mais aussi de cerisiers, des serres vouées aux fruits rouges. 
   A proximité de Azat le Ris, j'appelle Dominique qui nous rejoint avec sa compagne Geneviève. Nous faisons le dernier km ensemble. Viviane nous a rejoint et Dominique nous accueille au champagne.
  Ici, la population anglaise est encore plus présente, 40% de la population avec ses avantages et ses inconvénients. Je fais la connaissance de Billy l'âne et Bambi, le poney qui me rappelle le "Poly" de notre enfance.
    Ce soir repas avec M.le Maire et passage obligé chez Dédé, figure locale connue dans tout le secteur qui tient toujours son bar, à 90 ans. Son établissement était, avant, un dancing connu.
   Belle soirée à venir. Demain je passe dans la Vienne mais ceci est un autre jour. 

28795634 158527968187149 808829710061535232 n

Le Puy St Jean, mais pas celui de Vertaizon, celui se St Léger

Logorando

Logo